Celliers ou refroidisseurs à vin?

Plusieurs clients se questionnent à savoir quelle est la différence entre un cellier et un refroidisseur à vin. Tout d’abord, il est primordial de connaître l’utilisation que vous en ferez ainsi que le nombre approximatif de bouteilles que vous désirez conserver. Plusieurs personnes souhaitent seulement maintenir leurs bouteilles de vin à la bonne température pour le service alors que d’autres vont plutôt vouloir faire vieillir de bonnes bouteilles sur une période plus étendue.

Il est important de pouvoir différencier les deux types d’appareils afin de faire le meilleur choix selon vos besoins.

Refroidisseur à vin

Un refroidisseur à vin est, en réalité, un petit réfrigérateur qui permet de maintenir le vin à une température idéale pour le service et la consommation. Par contre, il faut savoir que les refroidisseurs sont un peu plus bruyants et vont faire davantage de vibrations qu’un cellier, qui, ce dernier, possède un système antivibrations.

Certains modèles de refroidisseurs utilisent des compresseurs alors que d’autres utilisent un système de refroidissement appelé thermoélectrique. La différence entre les deux est que le système à compresseur est plus fiable. Cependant, il est un peu plus bruyant à cause des vibrations souvent occasionnées par le compresseur. De plus, la durée de vie d’un appareil à compresseur est généralement plus longue qu’un appareil utilisant le système thermoélectrique qui dure souvent moins de 5 ans.

L’endroit où vous placerez votre appareil à la maison peut aussi faire la différence dans votre choix, car les refroidisseurs ont besoin d’avoir une aération tout autour de l’appareil afin de laisser respirer le système de refroidissement. Les celliers, eux, ont une grille d’aération dans le bas de l’appareil, ce qui permet de l’encastrer sans laisser d’espace sur les côtés. Donc, si vous désirez un look encastré, votre choix se tournera sans doute vers les celliers. De plus, les refroidisseurs peuvent contenir généralement moins de bouteilles que les celliers. Règle générale, ils contiennent environ de 10 à 40 bouteilles alors que les celliers, eux, peuvent conserver approximativement de 30 à 200 bouteilles, dépendamment des marques et des différents modèles.

Cellier

Pour ce qui est des celliers, ils sont conçus de façon à contrôler au maximum les facteurs permettant le vieillissement du vin. Il existe principalement quatre facteurs importants à prendre en considération lorsque l’on veut faire vieillir un bon vin sans en affecter le goût.

Il faut, tout d’abord, une température constante, car le vin ne supporte pas les écarts de température. La température idéale se situe entre 10°C et 16°C. Le contrôle de température d’un cellier est donc plus précis que celui d’un refroidisseur afin de ne pas altérer votre précieux vin en vieillissant.

Le deuxième facteur très important est le niveau d’humidité, car la majorité des bouteilles de vin de meilleure qualité possède encore des bouchons de liège versus les vins plus courants qui utilisent souvent des bouchons de plastique. Si l’air est trop sec, cela aura pour effet de faire sécher le bouchon de liège et, par le fait même, le fera rétrécir. Ainsi, l’oxygène aura plus de facilité à pénétrer dans la bouteille et cela occasionnera l’oxydation du vin. À l’inverse, si le niveau d’humidité est trop élevé, cela pourra endommager les étiquettes et même, dans certains cas, faire moisir le bouchon de liège. Le niveau d’humidité favorable se situe entre 60% et 80% et, dans les celliers, nous retrouvons des systèmes qui vont favoriser le bon maintien du niveau d’humidité.

Le troisième facteur de la conservation du vin est la lumière, car le vin est sensible, plus précisément aux rayons ultraviolets. C’est pourquoi les fabricants de celliers vont utiliser des vitres qui sont traitées contre les rayons UV.

Le dernier facteur, et non le moindre, est la position de la bouteille et les vibrations. Les bouteilles doivent être placées à l’horizontale afin de ne pas assécher le bouchon de liège. De cette façon, l’étanchéité de la bouteille y est assurée. Il doit également y avoir le moins de vibrations possibles, car celles-ci ont pour effet de maintenir certaines particules en suspension dans la bouteille, qui, ces dernières, causeront la dégradation des arômes du vin. Les compresseurs des celliers sont donc montés sur des coussinets qui vont servir à absorber les vibrations et, par le fait même, qui vont réduire le bruit occasionné par le moteur de l’appareil.

Voilà qui résume passablement les caractéristiques et les différentes utilités des celliers versus les refroidisseurs à vin. En espérant que ces informations vous seront utiles lorsqu’il viendra le temps pour vous de faire l’acquisition d’un refroidisseur ou d’un cellier. Bon verre de vin à vous!

Moyenne/Average:
Articles récents
Affiche 4 commentaires
  • Radical63
    Répondre

    Jai toujours penser que c’étais la même choses les 2.

    0
  • nathalie
    Répondre

    merci David, je comprend enfin la différence, moi aussi j’étais persuadé qu’il s’agissait de la même chose.

    0
  • Jalbert
    Répondre

    Article super intéressant et maintenant on connaît mieux la différence. Merci

    5
  • David Labonté
    Répondre

    Ça me fait plaisir de voir que j’ai pu vous aider à différencier ces deux types d’appareils. Merci pour vos commentaires.

    0

Laissez un commentaire